La médiation entreprise est une intervention d’une tierce personne qui accompagne deux parties en désaccord à trouver une entente dans une situation de conflit. Professionnel de la médiation, le médiateur a pour rôle de désamorcer une tension en utilisant le dialogue, l’écoute et la diplomatie.

Un médiateur externe, un regard impartial

Il est normal d’avoir des points de vue différents dans des relations professionnelles, entre collègues ou avec d’autres interlocuteurs de l’entreprise. En revanche, quand ces divergences deviennent sources de conflits permanents ou de frictions dans les relations de travail, il est recommandé d’avoir recours à un médiateur des entreprises. Il est qualifié de médiation conventionnelle toute conciliation en dehors de l’intervention de la justice et qui est sollicitée par les parties pour prévenir un conflit ou le résoudre. La médiation est judiciaire quand elle est décidée par le juge. Il est conseillé de faire appel à un médiateur externe pour accompagner les protagonistes sans souci de partialité. En effet, pour que la médiation aboutisse à une entente qui convienne aux parties en désaccord, il est préférable que le conciliateur garde toute son indépendance et sa neutralité. Pour plus d’informations et faire appel au service d’un médiateur professionnel, cliquez ici.

En quoi consiste une médiation ?

La médiation en entreprise doit être issue d’une démarche volontaire. Le rôle du médiateur est de créer un cadre sécurisé de dialogue pour encourager chaque partie en désaccord à exprimer leurs propos et écouter les arguments d’autrui, sans que celles-ci ne se dédouanent de leurs propres responsabilités. Sans être juge, ni arbitre, le médiateur agit comme un facilitateur sur une table ronde où l’expression sera libre et sans contrainte. Comme il s’agit d’une démarche volontaire, chaque participant peut se retirer du dialogue à tout moment. Cependant, le principe de toute médiation est d’arriver à faire apparaitre une alternative ou une solution qui sauvegarde le maximum des intérêts en jeu. Il existe en général plusieurs types de médiation. La médiation la plus connue est celle qu’on appelle médiation curative dont le but est d’encadrer la recherche de solutions entre les parties en conflit. On parle aussi de médiation préventive qui est une démarche d’anticipation, afin de neutraliser un conflit potentiel. Puis, la médiation rénovatrice quand il s’agit de faire renouer les liens entre des personnes ou des institutions, rendus difficiles ou intermittents pour diverses circonstances. En général, la médiation requiert plusieurs entretiens collectifs mais aussi individuels, afin de bien cerner les problèmes et surtout libérer le stress émotionnel lié à ces derniers. Ces étapes sont essentielles pour briser le cycle conflictuel. A l’issue des discussions, le médiateur propose aux parties un scénario de sortie de crise sous la forme d’un protocole communément accepté.

Pourquoi faire appel à un médiateur professionnel ?

Comme expliqué auparavant, la médiation entreprise par une tierce personne pourra apporter un regard impartial sur la mésentente. Il est donc plus sain de faire appel à un professionnel en dehors du cadre du conflit. Le médiateur professionnel assermenté comptabilise plusieurs années de services, avec une expérience solide dans la médiation dans le respect des exigences de la loi et des situations particulières des conflits. Par ailleurs, le professionnel maitrise une communication non-violente qui est un critère extrêmement fort dans la gestion d’une situation conflictuelle. Un médiateur professionnel peut évidemment agir pour la résolution d’un conflit dans le cadre du travail, mais il peut aussi intervenir pour faciliter les négociations collectives et les dialogues entre patronat et salariés. Enfin, le médiateur contribue à prévenir des situations critiques qui risquent de paralyser le travail au sein de l’équipe ou pour aider à apporter un autre regard sur les anomalies au sein d’une organisation, que ce soit en termes de management ou en termes de gestion des relations de travail. Ces situations sont autant de cas où les émotions, le stress, parfois la colère et l’incompréhension altèrent les relations et la qualité des dialogues. Il est ainsi judicieux qu’un acteur externe puisse amener les parties vers un rapprochement plus serein par une communication saine, ouverte et maitrisée. Ce qui semble couler de source est en réalité le résultat d’un long processus et de plusieurs années de pratique du métier de médiateur.