J’ai décidé de partager avec vous une expérience scientifique célèbre qui illustre parfaitement les dangers du travail d’équipe. En effet, je l’ai retrouvé dans plusieurs livres dont le très bon “Liberté & Cie”. Elle parle d’elle-même et en réfléchissant, on a tous au moins une fois dans notre vie agit tels les protagonistes de l’expérience.

C’est là que la leçon est intéressante, pour nous en tant qu’individu mais aussi en tant que manager d’une équipe.

Depuis que l’on me l’a racontée il y a quelques années, je souris devant certaines situations.

L’expérience en question

5 singes sont placés dans une pièce fermée au centre de laquelle se trouve une échelle ; au sommet de cette échelle, une banane. A chaque fois qu’un singe grimpe à l’échelle pour attraper la banane, les scientifiques aspergent d’eau froide les 4 autres singes. Au bout d’un moment, dès qu’un singe fait mine de monter chercher la banane, ses congénères l’en empêchent et le frappent. Très vite, plus personne ne monte à l’échelle.

Une fois cet élément bien ancré dans le comportement des singes, les scientifiques décident de remplacer un singe par un nouveau singe et surtout de ne plus asperger d’eau froide aucun singe. Le nouveau singe, dès son arrivée se rue vers la banane. Il doit se dire au passage que les 4 autres sont bien bêtes de laisser un aussi bon repas les narguer. Comme d’habitude, il est stoppé dans sa course et battu par ses nouveaux “camarades”. A chaque fois qu’il veut attraper la banane, le même scénario se produit. Si bien qu’il abandonne toute velléité de grimper à l’échelle.

Les scientifiques enlèvent encore un des singes du début de l’expérience et le remplace par un nouveau. Le petit nouveau veut grimper à l’échelle, se fait frapper à chaque fois (même par son prédécesseur) puis abandonne.

On procède au remplacement de tous les singes ayant connu la douche froide un par un de la même manière. A la fin, le cinquième singe qui est placé dans la cage est frappé par les 4 autres dès qu’il veut attraper la banane. Or ces 4 singes n’ont jamais été aspergés d’eau mais ils frappent tout singe qui grimpe à l’échelle sans avoir aucune idée du pourquoi !

Le rapport avec travailler en équipe ?

Je pense qu’il n’y a pas besoin de dessin. L’être humain a tendance à fonctionner de la même manière, à reproduire les habitudes de ses congénères. Il nous arrive donc de faire des choses sans avoir de raisons, juste parce que les autres le font autour de nous. On perd donc en efficacité individuelle et collective.

Pour remédier à ça, dans votre service :

– cultivez l’esprit d’analyse

– encouragez la contradiction (fondée bien entendu !)

– posez souvent la question du “pourquoi”

– et puis, laissez vos collaborateurs construire l’échelle, planter un bananier et fabriquer une douche s’ils en ont besoin

Pour compléter cette petite histoire célèbre, il n’y aucune preuve qu’une telle expérience ait existé un jour… mais que cela ne nous empêche pas d’en tirer une leçon.