Le plan financier est également appelé plan d’affaires et est fondamental pour la planification d’entreprise. La planification financière est donc non seulement nécessaire avant la création d’une entreprise, mais elle doit être renouvelée chaque année. À partir des données des périodes précédentes (si elles sont disponibles), les dépenses et les revenus opérationnels de l’exercice doivent être pronostiqués. Vous pouvez ainsi déduire très tôt si votre entreprise est confrontée à un problème de liquidités. Il vous donne également un aperçu du capital dont vous avez besoin, par exemple pour de nouveaux investissements, et de la manière dont vous le financez.

Pourquoi la planification financière est-elle si importante ?

Avant la création d’une société, la planification financière peut étayer la viabilité économique de l’entreprise. Un plan financier solide convainc donc les investisseurs et les fournisseurs de capitaux de vous fournir le capital de départ nécessaire.

Cependant, une fois la fondation financée, la planification financière ne doit pas être négligée. Une comparaison régulière entre les prévisions et l’état réel de votre entreprise peut vous aider à identifier un problème de liquidité et à le contrer à un stade précoce.

Vous pouvez également consulter le plan financier si vous souhaitez développer votre entreprise ou prévoir des investissements importants. Il sert également d’aide à la décision pour les dépenses plus importantes.

En résumé, le plan financier vous donne une base solide pour planifier et développer votre entreprise à l’avenir. Dans le même temps, un plan financier bien conçu et honnête simplifie et facilite la prise de décisions complexes dans votre entreprise à l’avenir.

Comment un plan financier est-il structuré ?

Le plan financier se compose généralement de 4 domaines qui sont interdépendants et s’influencent mutuellement :

Planification des besoins en capitaux

Vous devez d’abord déterminer combien d’argent il vous faut pour lancer et gérer votre entreprise. La planification ultérieure s’appuie ensuite sur cette base. Tous les coûts doivent être pris en compte.

Planification financière

Maintenant que vous savez de combien d’argent vous avez besoin, vous devez préciser de quelle somme vous disposez. Vous devez également vous demander d’où vient l’argent et quelles sont les obligations qui s’y rattachent. Les sources d’argent habituelles sont le financement par fonds propres et par emprunt. Si la part des fonds propres dans le financement est aussi élevée que possible, cela a un effet positif sur les banques et les investisseurs. Et dans la plupart des cas, cela n’est pas possible sans capital emprunté. Toutefois, il est assorti d’obligations individuelles en matière d’intérêts et de remboursement.

Prévisions de rentabilité

Maintenant que vous avez une idée du capital dont vous avez besoin et de celui dont vous disposez, il est possible d’examiner la rentabilité, ou la rentabilité de votre entreprise. Ici, les coûts prévus sont comparés au chiffre d’affaires prévu et le bénéfice prévu est calculé. La comparaison des recettes et des dépenses des ventes donne lieu à un compte de résultat prévisionnel. Vous avez maintenant une idée du chiffre d’affaires que votre entreprise doit réaliser pour être rentable. Vous pouvez utiliser des analyses de marché et de concurrence pour vous assurer que les ventes prévues sont réalistes. La prévision de rentabilité est prévue pour 3 ans à l’avance. Le résultat d’exploitation prévu doit être suffisamment élevé pour faire face aux engagements et pour pouvoir se payer un salaire.

Plan de liquidité

Le plan de liquidité permet de contrôler la solvabilité d’une entreprise. Même si, dans les prévisions de rentabilité, le chiffre d’affaires couvre les coûts avec les bénéfices, cela ne signifie pas que votre entreprise est toujours liquide. Le plan de liquidité compare les paiements entrants et sortants. Vous pouvez généralement calculer ou dériver les versements de manière assez précise. Cependant, le montant et le calendrier des paiements entrants sont incertains, c’est pourquoi vous devez les planifier de manière plutôt pessimiste. Cela signifie que vous êtes en sécurité, même dans le pire des cas, et que vous pouvez défendre votre plan contre les investisseurs et les financiers.

Planification financière avec le plan budgétaire

Un autre instrument de planification financière est le plan budgétaire. Il résume de manière compacte les 4 domaines mentionnés ci-dessus. Pour les petites et moyennes entreprises en particulier, le plan budgétaire est utilisé pour obtenir un aperçu rapide et simple de la situation actuelle de votre entreprise. Il vous permet également de déterminer plus facilement vos attentes  pour les prochaines années. Dans l’ensemble, le plan budgétaire est un instrument populaire et convivial pour faire progresser votre entreprise de manière durable et, en même temps, pour avoir une sécurité sur vos finances. Afin d’obtenir les chiffres et les données nécessaires à la planification, le compte de résultat et l’inventaire peuvent vous aider.