« Pour aller de l’avant, il faut prendre du recul; car prendre du recul c’est prendre de l’élan. « 

(MC Solaar)

Il est 5h, le réveil sonne, ma journée commence et j’inspire profondément avant d’attaquer une journée pied au plancher : aller courir, travailler dans le stress, participer à une réunion de quartier, passer du temps en famille…. Il est 5h et je n’ai déjà pas assez de temps pour tout faire aujourd’hui….

Nous avons tous connu ce genre de journées, mais que faire quand ce rythme berce notre quotidien ?

Voici un article pour vous aider à reprendre le dessus.

1.  Prenez votre temps

Vous manquez de temps ? Une réponse logique devrait pourtant s’imposer : Prenez-le !

Et oui prenez votre temps, stoppez net votre course contre la montre. Prendre son temps signifie aussi prendre du recul, la possibilité de réfléchir mieux et plus posément. Bref, c’est dans les moments les plus stressants qu’il faut souffler, s’arrêter et réfléchir à la situation.

2.  Priorisez vos tâches

Voilà, vous êtes confortablement installé dans votre fauteuil pendant que tout le monde autour de vous court dans tous les sens. Vous pouvez maintenant prendre l’avantage sur toutes ces personnes en clarifiant toutes les tâches que vous avez à faire.

En fonction de leur valeur ajoutée  (€, santé, affectif…) , en fonction de vos objectifs à long terme, définissez les tâches qui ont le plus d’importance. Il est primordiale de réaliser cette étape avec attention afin de clarifer quelles sont vos priorités.

    Je vous invite à lier cet article : 6 astuces pour réaliser tous vos projets.

3. Supprimez les tâches inutiles

Votre objectif est d’apprendre à dire non (cf. savoir dire non). Ce n’est pas simple mais : La réunion de quartier est-elle importante ou vous sentez-vous obligé d’y aller ? Participer à un projet professionnel sans lien avec vos objectifs a-t-il de l’intérêt ?

Le jour où vous arrêterez de faire des choses par obligation sociales, vous gagnerez de précieuses heures. Attention,je ne préconise pas de se couper du monde de manière brutale et malpolie; mais parfois un simple « désolé je n’ai malheureusement pas le temps » suffit.

4. Déléguez

Déléguer c’est la santé ! Ce n’est pas parce que vous avez la responsabilité d’une tâche que vous devez forcément vous en occuper vous. Envisagez les force en présence et mettez-les en œuvre pour réaliser les choses. Chaque tâche déléguée est autant de temps de gagner.

5. Action !

Ca y est, en quelques minutes, vous avez défini une stratégie, un plan d’actions. Il ne vous reste alors plus qu’à réaliser les tâches restantes avec beaucoup moins de soucis de planning en tête. Vous verrez que vous serez en plus bien plus efficace.