En tout bon manager qui se respecte, celui-ci doit veiller au recyclage : s’assurer que l’ensemble des collaborateurs soient sensibilisés aux problématiques qui tournent autour des notions de tri sélectif, déchets, pollution, environnement et qu’ils aient ainsi pleine conscience de leur impact environnemental… Afin d’instaurer le tri sélectif au sein de son entreprise, le business manager dispose de plusieurs possibilités. Focus sur les différentes poubelles de tri sélectif existantes.

Que dit la législation ? Décret n° 2016-288 en date du 10/03/2016 : obligation aux producteurs et détenteurs de déchets (entreprises, administrations, commerces…) de trier à la source 5 flux de déchets (papier, carton, plastique, bois, verre et métal) afin de favoriser la valorisation de ces matières.

Depuis le 01/01/2018, ce décret s’applique à toutes les implantations de plus de 20 salariés et à toutes les administrations publiques.

Les différentes poubelles de tri sélectif existantes

  • Les corbeilles de bureau :  la solution la moins encombrante. Souvent réservées à un usage individuel, celles-ci proposent un tri simple, pour des petits volumes (15 à 30 litres). Celles-ci sont généralement utilisées pour les tris papier et plastique / métal
  • Les containers à usage collectif : souvent dans une entreprise il existe des espaces collectifs inexploités, par exemple dans le hall d’accueil, à la cafétéria, dans une salle de réunion, les couloirs, etc. Alors pourquoi ne pas placer dans ces endroits des poubelles à usage collectif afin d’optimiser l’espace ? Ces dernières servent généralement à collecter des papiers, journaux, plastiques, métal, cartons, verres et autres déchets. Dans la plupart des cas, leur capacité est de 150 litres. Pratiques et ludiques, elles contiennent des pictogrammes compréhensibles par tous, idéal pour sensibiliser l’ensemble des salariés au recyclage
  • Les poubelles extérieures : afin de bien la choisir, il faut être vigilant sur certains points, notamment le choix du matériau. En effet, il doit être suffisamment solide pour résister aux aléas climatiques. De plus, la poubelle devra disposer d’un système de fixation robuste, afin qu’elle ne s’envole pas au premier coup de vent !

7 types de poubelles pour les déchets spécifiques

Il existe aujourd’hui une poubelle pour chaque déchet, voici les principaux collecteurs spécifiques :

  • Collecteurs de gobelets en plastique : positionnés de façon stratégique près des machines à café ou des fontaines à eau, ils permettent de collecter des dizaines voire des centaines de gobelets utilisés tous les jours dans votre société. Les collecteurs les plus modernes sont dotés d’un design épuré, permettant d’être visibles par les salariés tout en se fondant dans la masse du décor intérieur
  • Collecteurs de cigarettes : fini les mégots jetés par terre dans les différentes terrasses de votre entreprise ! Ces collecteurs, prenant souvent la forme d’une colonne de petite taille, s’immiscent parfaitement dans le paysage, et permettent de collecter les déchets facilement
  • Piles et batteries : direction les containers spéciaux, présents aujourd’hui un peu partout, principalement dans les centres commerciaux
  • Médicaments : ces déchets « de soin » doivent être rapportés dans les pharmacies
  • Appareils multimédia (ordinateurs, télévisions, etc) : ils devront être ramenés dans des containers spéciaux, présents dans les magasins spécialisés (Darty, Fnac, etc)
  • Déchets verts : ce sont l’ensemble des déchets provenant du jardin. La plupart des mairies mettent à disposition des grands sacs afin de les collecter
  • Déchets encombrants : deux solutions s’offrent à vous, la déchetterie ou les encombrants (chaque commune met en place des jours d’enlèvement consacrés à ces déchets-là)