“Le meilleur moyen de se préparer à atteindre un objectif, c’est de s’imaginer qu’on l’a déjà atteint”

(Dominique Glocheux)

De nombreux articles sur Internet ou dans des magazines/livres proposent des techniques ou conseils pour accomplir tous vos rêves les plus fous, vos objectifs les plus inaccessibles.

Comme beaucoup d’entre nous, j’en ai lu infiniment plus que je n’en ai mis en pratique. A force d’informations, on en arrive à savoir parfaitement comment réaliser ses rêves sans jamais se lancer. Autant dire qu’à ce rythme, votre vie n’est pas prête de changer.

Tous les plus grands consultants, spécialistes du coaching présentent autant de techniques différentes; pourtant elles ont quasiment toutes en commun 3 points que je vais vous présenter ici.

1.  Définir un plan d’actions

Rien n’est plus vague, plus abstrait qu’un projet à long terme. Combien d’entre nous ont un jour envisagé de se mettre à leur propre compte, d’apprendre une langue étrangère, bref de ré-orienter leur vie professionnelle ou personnelle. Soyons clair, ces projets resteront à l’état d’utopie tant que vous ne réaliserez pas l’étape cruciale de leur décomposition en plan d’actions.

Définissez votre objectif, qu’est-ce qui définira l’accomplissement de votre projet ? Une fois cela effectué, couchez par écrit les étapes successives qui vous permettrons d’arriver à vos fins. Associez alors des délais pour chaque action.

Voilà, votre projet est maintenant beaucoup plus concret. Ce n’est plus un doux rêve mais l’aboutissement des actions qu’il vous reste à mener.

2.  Se concentrer sur les bénéfices

Soyons clair, le plan d’actions définit ci-dessus comporte sûrement des étapes peu inspirantes, difficiles et sans grand intérêt mais nécessaires à l’accomplissement de votre projet. Dans ces moments-là, il est important de garder en tête les bénéfices tirés de vos efforts. N’ayez pas peur de l’échec, il est formateur. Ne ressassés pas vos erreurs, les risques encourus. Prenez-les en compte mais ne les laissez pas vous paralyser. Centrez vos réflexions sur les points positifs qu’amèneront vos actions.

Attention, je ne fais aucunement l’apologie de la pensée positive qui consiste à penser positif pour réussir. Des chercheurs ont au mieux montré leur inefficacité au pire un effet inverse.

Ici, il s’agit de penser aux bénéfices de nos efforts pour nous aider à rester concentrés.

3.  En parler

Rendre public vos engagements auprès de votre famille, amis, collègues vous aidera à les tenir. Plusieurs études ont prouvé que plus on prend de gens à témoins, plus on restera motivé, déterminé et convaincu. On crée une sorte de contrat où on engage notre fiabilité, notre intégrité. Sachez donc tirer profit de la nature fière de l’être humain.

Le motivation ressemble aux montagnes russes, il y a toujours de hauts et des bas. Ne pas perdre la face est un puissant moteur dans les périodes difficiles; alors lancez-vous et faîtes-le savoir !