Tu en croise tous les jours, j’en suis sûr ! Peut-être même que tu en fais parti sans t’en rendre compte. Ils sont partout… Non je ne te parle pas des vampires suceurs de sang ni des Illuminati. Il s’agit de ces gens qui, n’étant pourtant pas malintentionnés, adoptent un comportement néfaste pour l’entreprise. Le suspens a assez duré; en plus tu as surement dû lire le titre. Mon teasing tombe à l’eau. Bref, on va aborder ensemble le sujet fâcheux des personnes qui font tout pour se rendre indispensable.

Pourquoi ?

Si tu as déjà lu plusieurs de mes articles ou regardé mes vidéos, tu connais ma passion viscérale de toujours revenir au pourquoi. Ici, je vais essayer de répondre à 2 questions.

Pourquoi Se rendre indispensables ?

Il existe plusieurs réponses et heureusement car ça ne serait pas drôle autrement. Chez tous les profils, on retrouve les mêmes raisons mais comme en cuisine, avec des dosages différents. Se rendre indispensable est :

– valorisant. Mes collaborateurs ne peuvent se passer de moi, mon responsable ne peut donner certaines tâches qu’à une seule personne : moi. On m’affuble du titre d’expert, de supermande l’entreprise. J’ai les chevilles qui enflent et je ne passe plus les portes.

– chronophage. Si je dois répondre à toutes les sollicitations pour que les choses soient accomplies, mes journées sont chargées. Le gros avantage, c’est que je suis à l’aise avec toutes ces tâches. Je n’ai pas besoin de sortir de ma zone de confort et si on me demande de prendre du recul et de travailler sur des projets importants, je n’ai tout simplement pas le temps.

Pourquoi est-ce néfaste pour l’entreprise ?

Dans mes précédentes réponses, je t’ai donné quelques indices. Pour résumer et aller directement à l’essentiel : Personne n’est éternel ! Tu devras tôt ou tard prendre des vacances, tu tomberas malade un jour, tu partiras à la retraite ou décideras d’aller vers de nouveaux horizons. Si tu es indispensable, il faudra te remplacer au pied levé et former au moins une personne pour te remplacer. Si certains cas peuvent s’anticiper, il y en a d’autres comme la maladie ou un départ brutal qui le sont moins. Et là, ton entreprise, ton service se retrouve le bec dans l’eau.

Un autre point négatif à avoir des collaborateurs indispensables pour l’entreprise (et pour toi !), c’est que de tels profils n’évoluent pas. Ils n’ont le temps pour rien et donc la valeur ajoutée qu’ils créent sera la même dans 10 ans. Pas très intéressant tout ça quand on cherche à progresser constamment. En plus, tu peux être sûr qu’un profil indispensable sera de plus en plus aigri car le critère “valorisant” aura de moins en moins d’importance à ses yeux. Bref, tu va te retrouver avec un cas difficile à gérer. Alors autant prendre le sujet en mains tout de suite.

Heureusement, si toi ou un de tes collaborateurs êtes bloqués dans le schéma “se rendre indispensable”, il existe des solutions pour sortir de cette ornière.

Partager son savoir

Le premier truc est de transmettre le savoir. L’idéal est de le transmettre à plusieurs personnes car j’imagine que tu ne souhaites pas créer un nouvel élément indispensable. Fais-le à travers, des formations, du travail en double. Le fait d’amener l’élément indispensable à former ses collègues est le plus malin car former c’est aussi valorisant. Tu compenses donc un des 2 critères du “pourquoi se rendre indispensable” vu plus haut.

Déléguer

Une fois que le savoir est transmis, il faut travailler sur le savoir-faire et le faire-faire. Petit à petit, transfère les tâches vers l’ensemble des personnes nouvellement formées. Maintenant, ton service/entreprise ne repose plus sur une seule personne et tu peux lui demander de travailler sur de nouveaux sujets. N’oublie surtout pas cette étape, tu dois lui donner de nouvelles responsabilités pour que son rôle dans l’entreprise soit toujours valorisant à ses yeux. Rien n’est pire que de se sentir inutile dans une structure. Il faut donc l’accompagner vers un nouveau rôle plus épanouissant pour lui et plus créateur de valeurs pour toi.

Développer la prise d’initiatives

Pour aller plus loin, une fois que les responsabilités d’une seule personne sont partagées entre tous, il est crucial qu’il y ait une démarche d’amélioration commune afin de ne pas reproduire les mêmes erreurs et faire grandir l’entreprise.