Qu’on se le dise, l’Inde est le nouveau vivier de dirigeants pour les grandes entreprises. Google, Microsoft, Nokia, Pepsico, MasterCard se sont tous mis à la mode indienne.

Les indiens sont donc en train de conquérir le monde de l’entreprise mais quels atouts présentent-ils pour s’imposer ?

1. Des qualités professionnelles indéniables

o

L’ingénierie est un domaine qui attire de très nombreux indiens et l’examen qui permet d’accéder aux IIT (instituts indiens de technologie) est particulièrement difficile. Par exemple : l’IIT de New Delhi propose environ 4000 places pour plus de 300 000 postulants.

Aucun problème pour financer leurs études; les banques se bousculent au portillon pour proposer des crédits compétitifs. Déambulent donc dans les couloirs des jeunes issus de tous les milieux sociaux.

Le niveau d’anglais des indiens est bien supérieur aux autres pays d’Asie (n’envisageons même pas une seconde de comparer avec la France). Cette maîtrise de la langue fait que les meilleurs étudiants sont souvent « débauchés » au cours de leur cursus scolaire par les universités ou entreprises Anglo-saxonnes. Si les entreprises ne viennent pas à eux, bon nombre d’indiens s’expatrient vers les USA à la fin de leurs études pour travailler dans les entreprises les plus prestigieuses.

2. Des qualités humaines adaptées

    Suite à la compétition exacerbée lors de l’entrée aux IIT, les indiens savent mettre le bleu de chauffe et sont donc capables d’abattre untravail considérable. De plus, les ingénieurs issus de famille modeste (et expatriés ?) découvre la méritocratie que n’ont pas connus leurs parents. Ceux-ci ayant vécus dans une société figée par la loi du sang.

Ces indiens voient dans l’entreprise l’opportunité de bousculer les codes et dans un monde qui évolue aussi vite c’est une force considérable !

    Les indiens auraient aussi une réputations d’excellents managers. Est-ce liés à leur faculté à évoluer au milieu de nombreuses cultures différentes (sociales, religieuses, ethniques…) ? Toujours est-il que les managers indiens ont la réputation d’entretenir des relations respectueuses et honnêtes avec leurs collaborateurs. Je ne me risquerai pas à une analyse tirée par les cheveux pour tenter une explication mais nulle doute que l’éducation y joue un rôle…

    Le management n’est pas qu’une affaire d’origine et heureusement; il est toujours intéressant de d’analyser pourquoi certains réussissent mieux. En effet, chacun d’entre nous peut travailler dur, maîtriser l’anglais, casser les codes et respecter ses collaborateurs. Bien sûr, on ne sera pas tous PDG de Google mais pourquoi pas meilleur manager.