« Les composantes de la société ne sont pas les êtres humains,

mais les relations qui existent entre eux« 

(Arnold Toynbee)

 

Vision un peu extrême mais qui contient une part de réalité. Peu importe les talents qui la composent, une entreprise doit instaurer une dynamique visant à ce que ses individus oeuvrent de concert pour atteindre des objectifs ambitieux. A partir de ce postulat, nous ne pouvons ignorer les relations prédominantes au sein de notre service/entreprise.

    Les relations de travail sont complexes. Nous sommes tous d’origine, de culture et d’éducation diverses. Nous avons des attentes différentes mais nous devons quand même interagir afin d’apporter un maximum de valeur ajoutée à notre entreprise.

Nous allons ici, présenter différentes postures possibles entre individus afin de dégager le maximum d’une équipe.

1. Donnant / Donnant

    C’est le comportement le plus courant et souvent naturel dans les relations professionnels. Cette relation a le mérite de mettre les intervenants sur un pied d’égalité où chacun est libre de rendre ou pas un service à l’autre.

Malheureusement, dans un tel système, chacun quantifie la charge de travail fournie pour l’autre. Cette relation implique des négociations non-explicites la plupart du temps. Qui dit négociations, dit compromis et donc personne n’est pleinement gagnant. Chacun fait un effort mesuré qui n’aboutit pas à une maximisation des gains pour l’entreprise.

2. Gagnant / Perdant

       Il existe quelques personnes (heureusement pas si nombreuses !) qui voient leurs relations sous un angle « Si tu ne perds pas, c’est que je ne gagne pas ». Sentiment de supériorité, ambition exacerbée…. peu importe les raisons. Un individu favorisant ce type de relation est néfaste pour l’entreprise car cette méthode de pensée si souvent pratiquée, est contagieuse.

Le perdant d’aujourd’hui voudra être le gagnant de demain au détriment d’un collègue et c’est ainsi que s’installe dans l’entreprise une dynamique négative.

 

 

3. Gagnant / Gagnant

    Nous arrivons ici à une interaction bénéfique pour l’entreprise et pour l’ensemble des personnes qui y prennent part. Le but est de faire en sorte que chacun soit pleinement satisfait des résultats d’une action commune. Que ce soit au travail ou dans la vie privée envisager les problèmes, les divergences sous cet aspect aboutit à des résultats dépassant toutes les attentes.

Tout comme les relations Gagnant / Perdant, les relations Gagnant / Gagnant sont contagieuses mais avec des effets inverses. On instaure une dynamique positive et chaque difficulté est abordée pour dégager le maximum de bénéfice pour le groupe/l’entreprise.

    Pour arriver à agir ainsi, il faut faire l’impasse sur les querelles passées, s’ouvrir au point de vue de l’autre, éprouver de l’empathie, l’écouter et essayer de le comprendre. Mettre en place une telle démarche n’est vraiment pas simple au début, mais se travaille et devient petit à petit naturel. Vous amènerez vos collaborateurs et vos collègues à agir de la même manière; vous développerez ensemble votre créativité pour trouver des alternatives optimales.

4. Aller plus loin : la Synergie

    Vous avez réussi à instaurer un climat propice aux relations « Gagnant / Gagnant », alors allez plus loin. Poussez vos collaborateurs à user ensemble de créativité pour innover, créer de nouveaux produits, services mais aussi méthodes de travail, animations…. Faîtes fonctionner les méninges de vos collaborateurs, intégrez-les dans les décisions. L’élan ainsi créé se développera de manière exponentielle : la synergie est là !

Qu’ils considèrent que l’entreprise gagne lors de leurs propres victoires et qu’ils sont gagnants lors des victoires de l’entreprise. Bref, créez de l’engagement, une relation Gagnant / Gagnant entre eux et leur entreprise.