En vertu des articles L. 4121-1 à 5 du Code du travail, chaque employeur veille à la santé mentale et physique de ses salariés. Or, le monde du travail connaît de profondes mutations et les signes de risques psychosociaux s’invitent de plus en plus en entreprise. Fatigue accumulée, trouble du sommeil, irritabilité, nervosité… les symptômes abondent. Quelle solution pour les éviter ? Opter pour la prévention des risques professionnels auprès d’un cabinet de conseil. Pourquoi est-ce important et comment opère un tel établissement ?

Les formes et les facteurs des risques en entreprise

Il n’existe pas de définition fixe pour les risques dans une société. Néanmoins, quel que soit le secteur d’activité, ils constituent de véritables dangers pour la santé physique et mentale des travailleurs. Ils revêtent plusieurs formes. On cite le stress dû à l’incapacité de répondre aux exigences demandées. Ensuite les violences externes, qui proviennent de personnes extérieures, et les violences internes : harcèlement moral ou sexuel, conflit, dégradation du climat de travail, etc. Les statistiques alarmantes publiées par la DARES en 2016 indiquent qu’il importe de mettre en place une bonne médiation en entreprise, par exemple en s’offrant les services disponibles sur www.aviseconseil.com. En effet, 30 % d’employés subissent un comportement hostile sur le lieu de travail. Généralement, les risques puisent leurs origines dans les conditions d’emploi, l’organisation de l’entité et les relations employeur-employés d’une part et employé-employé d’autre part. L’intensification des horaires de travail, la complexité des tâches et les objectifs non définis constituent eux aussi des facteurs favorisant l’éclosion des risques pour les salariés. À cela s’ajoutent les exigences émotionnelles : des clients et des partenaires difficiles, les violences verbales, la tristesse, etc. 25 % d’employés affirment masquer leurs émotions et faire semblant de garder la bonne humeur selon l’étude ci-dessus mentionnée. Autre facteur, l’insécurité d’emploi.

Pourquoi solliciter l’intervention d’un cabinet de conseil ?

La détérioration du climat de travail exerce un impact considérable sur une société. En fonction de son intensité et de sa durée, de la situation personnelle des salariés, de l’appui et du soutien dont ils bénéficient et de l’état de l’entité, ils peuvent ressentir un sentiment de mal-être. Ce qui interagit avec leurs performances, sans oublier les nombreuses maladies auxquelles ils se trouvent explosés : troubles musculo-squelettiques, troubles anxieux, dépression, maladies cardiovasculaires, état de stress avancé, tendances suicidaires, etc. D’un autre côté, les chances que l’établissement voit son chiffre d’affaires baisser augmentent considérablement. Pour cause, on y remarque un absentéisme prononcé, le non-respect des exigences et délais, la croissance du taux des accidents et incidents de travail, les problèmes de soumission à la hiérarchie, les atteintes à l’image de marque de l’entreprise, etc. Solliciter un cabinet de conseil apparaît alors comme une solution salvatrice. Grâce à leur expérience, les experts d’une telle entité mettent en place des actions de prévention des risques psychosociaux au travail, des mesures de formation et d’information des acteurs de la structure et, en fonction des besoins, ils agissent sur son organisation en utilisant des moyens adaptés.

Le DUERP et les autres solutions développées par le cabinet de conseil

Depuis le 5 novembre 2001, tout employeur doit rédiger un DUERP. Document unique d’évaluation des risques professionnels, il rend compte des aléas auxquelles s’exposent les salariés de l’entreprise. Il les identifie clairement et les classe. La rédaction du document unique répond à une configuration précise. Elle s’articule autour de six axes : les exigences émotionnelles, les exigences au travail, l’inexistence de marges de manœuvre, les mauvais rapports et relations de travail, les conflits de valeur et l’insécurité de la situation d’emploi. Le cabinet de conseil maîtrise les différents points à aborder dans ce document unique de sécurité. En outre, il accompagne les salariés dans la création d’un compte pénibilité. Selon les points qu’ils y accumulent, ils peuvent soit accéder à un poste moins exposé aux RPS, soit disposer d’un temps plus souple ou anticiper leur départ à la retraite. Entouré d’une équipe compétente, le cabinet apporte son expertise au service de votre entreprise pour en améliorer les conditions de travail, planifier les tâches à exécuter et créer une ambiance et un cadre d’emploi plus sécurisé et agréable. Enfin, il procède à une évaluation des risques professionnels en vue de les éliminer.