Le Tage Mage, une épreuve stressante exigeant préparation, entraînement et concentration

Vous souhaitez intégrer un master spécialisé dans une école de commerce, mais le test de sélection vous semble redoutable. Explications pour le réussir sans paniquer.

Un test sélectif

Si par « test redoutable », vous entendez un test dont il faut se méfier, c’est clairement le cas.
Le test d’aptitude aux études de gestion et de management des entreprises (Tage Mage) a été créé par la Fondation nationale pour l’enseignement de la gestion des entreprises (FNEGE). Devenu une référence, son but premier est de fournir un outil de sélection des candidats à l’entrée dans une filière de commerce, de gestion et de management au niveau bac+3 ou bac+4.
En tant que test d’aptitudes, il cherche à cerner les aptitudes verbales, la capacité à résoudre les problèmes et la capacité à tenir un raisonnement logique. La seule manière de figurer parmi les meilleurs résultats est la préparation et l’entraînement, c’est une autre façon de mesurer la motivation des postulants.
Les prérequis pour s’inscrire au test sont paradoxaux. Les connaissances de base requises ne dépassent pas le niveau de la classe de 3e. Vous pouvez avoir suivi des études économiques aussi bien que littéraires ou scientifiques.
Au niveau de l’inscription, il existe une petite restriction. Chaque année, la FNGE publie un calendrier national des sessions sur le site TageMage. Vous pouvez vous y inscrire deux fois par an.

Une épreuve stressante

Quand aux conditions de passation du test, elles sont clairement stressantes.
Le test se présente sous la forme d’un questionnaire à choix multiple (QCM) comportant 6 épreuves chronométrées. Les sous-tests sont : Compréhension d’un texte écrit, Calcul, Raisonnement, Conditions minimales, Expression,Logique. Chaque sous-test se compose d’une série de 15 questions. À chacune des 90 questions, 5 réponses sont proposées dont une seule est correcte.
Vous enchaînez les épreuves toutes les 20 minutes dans un ordre établi. Un examinateur annonce les consignes à haute voix avant chacune et vous devez poser votre stylo après l’avoir finie. Au total, l’épreuve dure 2 heures. Un rapide calcul montre que vous disposez d’une 1 min 20 s pour répondre à une question, ce qui vous laisse peu de possibilité de revenir en arrière !
Les scores sont établis sur 600 points et détaillés par catégories d’aptitudes. Une bonne réponse vaut 4 points. Une mauvaise réponse retire 1 point ! Une absence de réponse ne retire pas de point. Les enseignants peuvent ainsi classer les postulants ayant réalisé les meilleurs score en fonction des profils recherchés.
Après 5 jours, vous recevez votre score et votre attestation à transmettre aux écoles que vous désirez intégrer.

Une épreuve exigeant une préparation

(régularité, assiduité, ténacité)
Dans ces conditions, vous devez adopter une stratégie, pas question de venir les mains dans les poches sous peine de passer complètement à côté de l’épreuve !
Quelle que soit la préparation que vous adopterez, elle demandera régularité, assiduité et ténacité. Vous devez maîtriser le facteur temps, le facteur connaissances et le facteur stress. C’est la voie royale pour transformer cette épreuve en simple formalité !
L’entraînement en ligne sur une plateforme comme TageMajor vous plonge dans les conditions de l’examen. Vous êtes chronométré et devez donc respecter à la seconde près la durée de chaque épreuve. Le jour J, cela vous évitera de vous sentir déstabilisé devant votre questionnaire dans un centre d’examen de la FNGE.Vous pouvez aussi vous procurer les annales papier du TageMage ou des ouvrages consacrés à ce type de tests d’aptitude et de logique et aux connaissances générales minimales requises. Vous pouvez aussi vous inscrire à des stages de préparation qui permettent un entraînement en présentiel.

 Vers le haut.