Il est bon de se connaître soi-même : est-ce principalement la tête ou le ventre qui décide ? Pensez-vous à vos employés ou surtout à vos chiffres ? Le modèle d’entreprise et le style de gestion sont des facteurs décisifs pour déterminer le type de culture d’entreprise. Un mélange équilibré est généralement le meilleur choix ici pour la force économique et une bonne atmosphère de travail avec des employés motivés. Afin de mieux comprendre, il est nécessaire d’examiner l’importance de l’empathie dans la psychologie d’une entreprise et de donner des conseils sur la manière de la gérer.

Que signifie l’empathie ?

L’empathie est la capacité à s’identifier à une autre personne. Sans elle, il est impossible de ressentir d’empathie, créer une bonne atmosphère de travail ou une publicité appropriée. L’empathie est nécessaire si vous voulez comprendre ce dont votre homologue a besoin ou ce qu’il veut. Ce n’est pas absolument nécessaire pour une entreprise, la différence est évidente dans la culture d’entreprise

  • La fidélisation des employés et la satisfaction des besoins

L’empathie peut être développée de différentes manières. Après un bonheur, tout le monde n’est pas affecté de la même façon, il en va de même pour la capacité à ressentir de l’empathie. Une personne s’immerge dans des romans fantastiques, suit fébrilement les personnages et l’autre lit dans son homologue comme dans un livre. Comme vous pouvez le voir, l’empathie a de multiples facettes et va du calcul glacial à l’émotionnel compatissant. Qu’est-ce que cela signifie pour vous et votre entreprise ?

Comment fonctionne l’empathie ?

En raison de l’évolution, l’empathie est la réaction à votre environnement. Le lien que vous établissez avec les autres est le fondement de votre survie commune. La capacité à ressentir ce que vous percevez chez les autres renforce le lien et crée une communauté.

L’empathie est d’une part créée par les cellules cérébrales, d’autre part elle est liée à la collecte d’expériences. Premier exemple de la vie, le lien mère-enfant garantit la protection de l’enfant et la satisfaction de ses besoins. L’enfance est caractérisée par le développement de la personnalité, la réaction aux sensations et la connaissance de nouvelles expériences. Cette capacité varie d’une personne à l’autre et repose sur des causes différentes : La relation avec l’autre personne, sa propre constitution et ses dispositions de base, et bien plus encore. Si vous allez à un extrême ou à l’autre. Le sentiment et l’action empathiques peuvent être appris dans une certaine mesure, il en va de même pour la retenue de l’expérience empathique.

Quels sont les types d’empathie ?

La définition de l’empathie se situe entre l’empathie et la compassion et est négligeable pour votre considération. Ce qui importe le plus, ce sont les expressions des personnes avec lesquelles vous traitez. Outre les personnes ayant une capacité empathique élevée ou faible, il existe également une répartition différente entre les deux pôles de l’empathie « cognitive » et « émotionnelle ».

  • Empathie cognitive et empathie émotionnelle

L’empathie cognitive consiste à comprendre les émotions d’une autre personne. En revanche, l’empathie émotionnelle est la réaction émotionnelle à une autre personne.

Cognitif : l’enfant est tombé et s’est écorché le genou. Il souffre, on comprend pourquoi il pleure.

Emotionnellement, l’enfant court vers vous, il pleure. Vous ne savez pas ce qui s’est passé, mais vous êtes tristes que l’enfant doit pleurer. Vous éprouvez de la sympathie.

L’explication se base ici sur ces deux concepts et leur impact au niveau des entreprises. Au début, il s’agit de la base de la prise de décision : de l’intestin ou rationnellement de la tête. À ce stade, vous devez faire face aux conséquences. Les décisions empathiques, surtout de nature émotionnelle, sont rarement pesées sur le long terme, mais découlent plutôt d’une impulsion situationnelle.

L’empathie dans l’entreprise

Savez-vous comment vont vos employés ? Se sentent-ils valorisés ? Et vous ? Les clients viennent-ils pour le prix le plus bas ou pour le service ? Ce sont tous des éléments qui jouent un rôle dans la culture d’entreprise et qui sont étroitement liés à l’empathie. A quoi ressemble la gestion empathique, la question demeure, c’est très individuel.

Par exemple, l’employé dont le nombre a chuté au cours des quatre dernières semaines. Ils ont maintenant la possibilité de tenir une conversation à voix haute sans penser à la personne et d’exiger davantage. Vous pouvez aussi demander une rencontre individuelle et aller au fond des choses avec calme et sensibilité. Si, au cours de la conversation, il s’avère que c’est la cause de la baisse de performance de vos employés, l’étape suivante est franchie. Quelle que soit l’apparence de cette étape de votre côté, qu’elle soit compréhensive, aidante ou exigeante, votre employé appréciera probablement l’approche empathique. Comme petit exercice, vous pouvez essayer de vous mettre à la place de votre employé et essayer de ressentir ce que vous aimeriez qu’il ressente.

Votre responsabilité consiste alors à mettre en balance l’action empathique et les intérêts économiques. L’un des inconvénients de l’empathie peut être de négliger les décisions rationnelles. N’oubliez jamais, l’empathie ne fonctionne que dans la mesure où elle est dans l’intérêt de tous. L’équilibre entre les employés, les clients, ses propres besoins et les besoins économiques demande du tact et de la pratique, mais vous sera très utile.

  • L’empathie dans la motivation des employés

L’exemple de l’employé dont les performances s’effondrent n’est pas la seule possibilité d’action empathique. Vous savez combien la charge est lourde en période de haute conjoncture, encouragez vos employés, écoutez-les, cherchez un équilibre. Si vos employés ont le sentiment que leurs préoccupations sont prises au sérieux, leur loyauté augmente et, dans le même temps, le seuil d’inhibition d’une éventuelle fraude s’élève.

A ne pas oublier que vous êtes le modèle dans votre entreprise. Si vous êtes empathique avec vos employés, cela peut tourner en rond. Si votre équipe absorbe les fluctuations personnelles par un comportement compatissant, elle vous débarrasse de vos soucis. Plus vos employés se sentent à l’aise, mieux ils peuvent répondre aux clients.

  • L’empathie dans la fidélisation des clients

Si vous savez ce que veut votre client, vous pouvez réagir de manière appropriée. Le ton de la conversation est décisif pour le sentiment subjectif qui subsiste après la première impression. Faites attention à ne pas être trop conciliant. En particulier dans les situations émotionnelles, vous négligez les décisions rationnelles. Personne n’est aidé si vous mettez votre entreprise en péril par sentimentalisme ou si vous faites trop de concessions. Trouvez votre équilibre pour être capable de rencontrer vos clients avec empathie et de prendre des décisions rationnelles en même temps.

  • Décisions économiques et empathie

Jusqu’à présent, c’est surtout la perception que vous avez des personnes en face de vous qui a été mise à l’épreuve. Le côté opposé est tout aussi important lorsque vous et vos émotions sont perçus. Imaginez que vous êtes en négociation avec un bailleur de fonds. Les affaires vont bien, seul un goulot d’étranglement des liquidités à court terme vous inquiète beaucoup. L’issue de la conversation est importante pour la stabilité à moyen terme de l’entreprise et vous êtes inquiet. Essayez de transférer brièvement cette vie intérieure à l’éventuel partenaire de dialogue.

A qui accorderiez-vous un crédit et à quelles conditions ? Ni une inquiétude tenace ni une souveraineté complète ne créeront la confiance. Mieux vous serez en mesure de vous évaluer et d’évaluer votre monde émotionnel, plus vite vous pourrez travailler avec votre image extérieure. L’empathie est une perception mutuelle.

Les décisions empathiques comportent le danger de ne pas être optimales pour une entreprise à long terme. Remettez en question vos motivations et vérifiez vos projets. L’empathie est une bonne chose, mais elle ne doit pas être votre seule motivation. La manière d’améliorer votre capacité d’empathie et de l’utiliser de manière plus ciblée est décrite dans ce qui suit.

Résumé Empathie

L’empathie est naturelle pour certaines personnes, le travail acharné pour d’autres. Si vous voulez reconnaître et comprendre les gens, leurs pensées et leurs sentiments, vous apprendrez à mieux utiliser votre capacité. Dans une entreprise, l’empathie peut aider à tous les niveaux et, avec le temps, devenir un moyen de compréhension. Chaque situation de la vie avec d’autres personnes peut être utilisée pour la pratique. Examinez les comportements pour des motifs d’empathie dans la clandestinité et utilisez l’empathie de manière profitable pour votre entreprise.