Etre Heureux au Travail, Ca se Travaille !

Etre Heureux au Travail, Ca se Travaille !

0

Il y a quelques semaines, je suis tombé sur une enquête menée par Cadreo qui nous apprenait que 9 managers sur 10 aiment manager. En voilà une bonne nouvelle ! Là où ça pêche un peu, c’est que c’est vraiment la seule bonne nouvelle de l’article que j’ai lu ici.

Derrière, on apprend que 29% d’entre eux sont prêt à abandonner ce qu’ils font pour un salaire égal. Bien sûr, de nombreuses raisons justifient cette envie de changement : travail trop chronophage, désaccords avec la politique managériale, manque de budget pour récompenser les meilleurs éléments…

Personnellement, je trouve cette situation plutôt triste. Aujourd’hui, je souhaite te montrer que tu as les clés pour être heureux et épanoui dans ta vie professionnelle.

 

Casser les barrières liées aux croyances

Ton boulot ne te convient plus, tu ne t’entends plus du tout avec ton responsable, tu viens travailler la boule au ventre… As-tu envisagé de changer de travail ? Réellement, as-tu entrepris des démarches pour t’épanouir ailleurs ? C’est une question bête mais qui vaut le coup d’être posée. Si ton boulot actuel ne correspond plus à tes attentes pourquoi continuer dans cette voie ? Je t’invite à réaliser ce petit exercice pour t’aider à analyser ta situation et prendre la bonne décision.

Changer de job, c’est une idée tellement simple mais à laquelle on n’ose apporter aucun crédit. Partout, on entend parler du chômage de masse (10% c’est énorme !) : tu dois donc t’estimer heureux d’avoir un travail. Et tant pis si tu ne l’aimes pas, que tu t’y ennuies et y es malheureux. Ce raisonnement, avec de telles informations, est somme toute logique. Pourtant, j’aimerai préciser un détail qui n’en est pas un : le taux de chômage des personnes qualifiées (cadres sup et professions intermédiaires) oscille entre 4% et 5%. Dans cette fourchette, de nombreux économistes parlent de plein emploi ! Ça change la donne n’est-ce pas ? Si tu ne supportes plus ton job actuel, tu te décides à aller voir ailleurs ?

Alors bien sûr, selon ton secteur géographique, ton âge, le nombre de cheveux sur ta tête ou le prénom de ton lapin nain, tu pourras toujours justifier que ça ne vaut pas le coup de chercher un travail plus épanouissant. Dans ce cas, je te souhaite bon courage dans ta carrière professionnelle triste à mourir. Qui ne tente rien…

 

Se donner les moyens d’être heureux

Comme on vient de le voir, les cartes sont dans tes mains. Si tu le veux vraiment, tu as la possibilité de trouver un autre boulot. Mais l’herbe n’est pas forcément plus verte ailleurs. En effet, on a souvent tendance à voir le verre à moitié vide. La routine, le quotidien, les habitudes font que ce qui nous excitait il y a quelques années, nous ennuie à mourir aujourd’hui. Bonne nouvelle, là aussi, il est possible de changer les choses. C’est ce que je te propose dans la vidéo qui suit. Un simple clic et elle s’ouvre dans une nouvelle fenêtre :

 

 

 

 

 

Partager :

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire