Les employés d’abord, les clients ensuite

Les employés d’abord, les clients ensuite

« Les employés d’abord, les clients ensuite », en voilà un livre au titre accrocheur. Quand la plupart des entreprises qui fonctionnent placent les clients ou pire les investisseurs au cœur du business, faire des employés la priorité des priorités est rafraîchissant. C’est ce que Vineet Nayar a fait avec l’entreprise HCL Technologies qu’il dirige depuis 2005. Ce patron Indien a cassé tous les préjugés (avec génie) que l’on se fait des révolutions managériales.

HCL Technologies ne dira rien à la plupart des personnes évoluant loin du monde des services informatiques à l’entreprise (et c’est mon cas). Sachez tout de même que c’est un mastodonte de l’électronique et de l’informatique présent sur les 5 continents et employant aujourd’hui 55.000 employés. Son patron a décidé d’écrire un livre retraçant les années qu’il a passé à la tête de cette entreprise. Il nous raconte les transformations qu’il y a apporté.

 

Un livre-documentaire

J’ai dévoré ce livre avec beaucoup d’intérêt. Il faut dire qu’un bouquin racontant un bouleversement managérial dans une multinationale et écrit par celui qui a initié ce changement, ça ne court pas les rues. J’ai trouvé le ton de ce dirigeant très humble, ne s’attribuant pas tous les mérites. En même temps vu le fond du discours, cela aurait été déplacé…

Ce livre présente plusieurs aspects passionnants. Tout d’abord, on découvre les outils qu’emploient les managers de cette entreprise pour mettre le développement des employés au centre de leurs préoccupations. L’auteur nous décrit le pourquoi les changements sont pris et ce qu’ils ont apportés. Ce qui est fou, c’est qu’une méthode qu’il emploie pour accélérer le processus de communication m’a fortement inspiré. Elle est à l’origine d’un projet interne à mon service. Rien que pour ça “Merci Mr Nayar !”

 

L’homme qui ne savait pas tout

Ce qui m’a particulièrement emballé, c’est le respect de la chronologie des événements. On vit donc le processus de libération des employés petit à petit. Ainsi, on se rend compte que Vineet n’avait clairement pas un plan tout tracé au moment où il se décide à changer les choses. Il sait que son entreprise doit se transformer ; mais comment ?

Cela ne raisonne-t-il pas en vous ? En moi complètement… A travers son histoire, on découvre les doutes d’un puissant CEO et sa faculté a exprimer son leadership à travers ses équipes. On ne le retrouve pas devant ses collaborateurs à leur montrer le chemin mais plutôt avec eux, à construire la route ensemble.

L’auteur nous présente sa vision des choses et des hommes tout au long de ce voyage. C’est véritablement passionnant.

 

Une histoire qui casse les préjugés.

Premier cliché cassé, Vineet Nayar n’avait aucune idée précise de comment les choses devaient se dérouler pour libérer ses collaborateurs. Et pourtant, il l’a fait et dans une multinationale !

On est loin des clichés start-up et PME avant-gardistes. On a affaire ici à un mastodonte de l’informatique avec une longue histoire de management traditionnel. Alors, même quand les choses semblent ancrées depuis longtemps, quand les lourdes procédures sont devenues des dogmes intouchables, il est possible de faire bouger les choses. Lire se livre en se rappelant à chaque instant que l’entreprise dont on parle est composée de milliers de personnes évoluant à travers le monde nous rappelle que nous, modestement avons la possibilité de changer à minima notre service.

Le deuxième préjugé vient du fait que ce patron Indien a décidé d’initier un changement de management alors que son entreprise présentait de très bons résultats. Libérer ses collaborateurs, ici, n’est pas la dernière chance du CEO pour relever sa boîte. Non, Vineet, en excellent visionnaire, a vu que son entreprise s’améliorait chaque année mais pouvait faire beaucoup plus ; rivaliser avec les solutions d’IBM. Et c’est ce qu’ils ont fini par faire.

 

Alors, on le lit ce livre ? voici le lien affilié 😉

 

 

Partager :

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire